Enseigner la médecine

Soutenance d’une thèse de doctorat en médecine
par Jean-René Pantin en 1772, 4 D 9

La question médicale

Le doctorat est le diplôme nécessaire pour pouvoir devenir régent, c’est à dire docteur enseignant. Pour l’obtenir, l’étudiant doit d’abord résoudre une question de médecine puis un an après soutenir une thèse. Ici Antoine Guellier explique comment faire baisser les fièvres. La question est discutée en latin, langue utilisée pour l’enseignement.

Les docteurs en médecine

Le docteur François Ruellan (1594-1652) - le « modérateur » - est un docteur régent. Il a lui même soutenu sa thèse le 24 novembre 1627. Il est aussi le fils d’un docteur en médecine, Guillaume Ruellan (reçu à Angers le 5 juillet 1581). Antoine Guellier devient docteur en médecine en 1648 et intègre l’hôtel-Dieu. Il meurt prématurément le 24 février 1655.

L'enseignement médical à Angers

Vers 1650, les docteurs régents sont une dizaine à Angers. Ils ont le privilège de pouvoir exercer la médecine dans la ville. À l’enseignement théorique en latin des auteurs antiques tels Hippocrate et Galien dans la salle des grandes écoles, s’ajoute un enseignement plus pratique à « la maison du laboratoire » à proximité de l’hôpital Saint-Jean. La faculté de médecine d’Angers a été fondée en 1432.

© Département de Maine-et-Loire - Tous droits réservés