Recherche dans le site

Accueil >Espace pédagogique>Aux Archives>Ateliers sur documents

Devenez historien d'un jour

et saisissez le temps dans vos mains

L'histoire se construit par l'étude et la confrontation des sources. Cette expérience unique, les Archives départementales la proposent aux élèves, grâce à la présence d'enseignants mis à la disposition du service.

Objectifs
  • Donner aux élèves le goût de la recherche historique
  • Aiguiser la curiosité et développer le sens critique
  • Comprendre le travail de l’historien
  • Rendre concrète l’histoire nationale à partir d’exemples locaux
  • Thèmes abordés : tous thèmes possibles, selon les souhaits de la classe, et la disponibilité des ressources.
  • Crayon de bois obligatoire
  • Durée : 1 h 30 à 2 h
  • Prix : 25 € / classe
  • Public : tous niveaux

Histoire et géographie

Le travail des enfants en Maine-et-Loire (1841-1892)

Cette séance invite les élèves à découvrir l’une des composantes sociales de l’enfance au XIXe siècle à travers des documents authentiques. À partir de l’évolution législative et règlementaire, il s’agit de voir comment les pratiques évoluent en analysant d’une part les archives émanant des différentes instances de surveillance du travail des enfants et d’autre part,  la correspondance des industriels angevins (filatures angevines et choletaises ; mines d’ardoise et manufacture des allumettes de Trélazé). Si au début du siècle, l’enfant-ouvrier apparaît comme une force de travail supplémentaire, vers 1900 l’exigence éducative de l’enseignement primaire semble s’imposer à tous.

 Les premiers pas de l’identité en Anjou : l’état civil de l’Ancien Régime à nos jours

À travers les registres paroissiaux et d'état civil conservés aux Archives départementales de Maine-et-Loire, les élèves découvrent et étudient les actes authentiques d'enregistrement de l'identité à la naissance dans une commune angevine.

 

  

 La fin des privilèges

À partir de l’étude des cahiers de doléances d’une paroisse angevine, les élèves font un état des lieux de la société avant les grands bouleversements de 1789 qui annoncent la fin du temps des seigneurs.  La vie de la population locale et le contenu de ses revendications en termes de justice, d’impôts et de libertés met en évidence le déclin de la féodalité qui sera marqué par le passage de l’homme de sujet à citoyen. 

Cette séance peut être prolongée en salle multimédia au collège à partir des cahiers de doléances numérisés et disponibles sur www.archives49.fr

  • Durée : 2 h
  • Niveau : 4ème
  • Prix : 25€ / classe

 Angers à la Belle Époque (1890-1914).

Angers voit apparaître un nouvel urbanisme, le tramway électrique, des grands magasins… Royalistes, républicains, radicaux et socialistes s'affrontent. Les premiers syndicats  réclament l'amélioration des conditions de travail, tandis que les usines Bessonneau emploient des milliers d'Angevins.

 

À l'école en Anjou sous la Troisième République.

De 1879 à 1940, une série de lois essentielles organisent une école au service de la République. Le quotidien des élèves de cette époque et la place essentielle de l'enseignant dans la société sont à découvrir.

 

 

La Première Guerre mondiale (1914-1918)

Lettres de poilus, journaux, affiches, témoignages oraux, registres matricules, cartes postales, photographies et plans de monuments aux morts… De nombreux documents d’époque sont proposés aux élèves pour qu’ils découvrent l’histoire dans une démarche active. Ils peuvent ainsi travailler directement sur les sources originales sur différents thèmes en lien avec la Grande Guerre en Anjou.

 Découvrez les activités dans l'espace pédagogique du site Internet « Grande Guerre en Anjou ».

  •  Durée : 2 h
  • Niveau : CM1-CM2 / 3ème
  • Prix : 25€ / classe

 La Seconde Guerre mondiale (1939-1945)

Comprendre l’entrée en guerre en septembre 1939, en identifier les acteurs, connaître la vie quotidienne sous l’Occupation allemande, les faits de Résistance, les privations de liberté, les vagues d’arrestations, de déportations…, à partir des sources locales contemporaines de cette sombre période.

 

 

  

L’extermination des juifs d'Europe depuis Angers

Angers a été un centre de regroupement des juifs raflés dans la région en juillet 1942 afin de constituer le convoi 8 à destination d'Auschwitz. Les Archives départementales de Maine et Loire offrent la possibilité aux enseignants de déconstruire avec leurs élèves le processus génocidaire en analysant des documents originaux montrant le fichage, les discriminations et l'exclusion progressive des populations concernées, population locale et réfugiés. L'étude englobe ensuite le destin du convoi n°8 et la rafle d'octobre concernant les enfants.

 Sur les traces des seigneurs 

Les Archives départementales conservent de très nombreux documents permettant de mieux connaitre la vie des hommes au temps des seigneurs. Des plans terriers qui viennent mettre en évidence l’organisation spatiale du territoire, des aveux qui montrent les liens qui unissent vassaux et suzerains entre eux, des contrats, des revendications… Dépasser les barrières des écritures d’un autre temps, et du latin pour comprendre les textes les plus anciens, c’est ce que vous propose l’étude de ces ressources locales qui permettra aux élèves de mieux connaître la société féodale à partir d’exemples concrets.

  •  Durée : 2 h
  • Niveau : 5ème /seconde
  • Prix : 25€ / classe

 René Gasnier, pionnier angevin de l’aviation 

Dans un premier temps, les élèves découvrent les magasins de conservation des Archives départementales et recherchent des documents liés aux archives privées de la famille Gasnier pour comprendre l'intérêt et fonctionnement d'un service d'archives. Ensuite, par équipe et en atelier, ils participent à une course d’étapes, sous forme de jeu de société où des documents d’archives leur permettent de répondre à des questions et de gagner des points pour être cité au palmarès en fin de séance.  

  • Durée : 2 h 30
  • Niveau : 4ème
  • Prix : 25 € / classe 

Histoire des arts

« L’enseignement de l’histoire des arts est un enseignement de culture artistique partagée. Il concerne tous les élèves. Il est porté par tous les enseignants. Il convoque tous les arts.
Son objectif est de donner à chacun une conscience commune : celle d’appartenir à l’histoire des cultures et des civilisations, à l’histoire du monde. Cette histoire du monde s’inscrit dans des traces indiscutables : les œuvres de l’humanité. L’enseignement de l’histoire des arts est là pour en donner les clés, en révéler le sens, la beauté, la diversité, et l’universalité ».

B.O. de l’Éducation nationale – n°32 : 28/08/2008

Depuis 2008, l’enseignement de l’histoire des arts est obligatoire pour tous les niveaux scolaires. Le Service éducatif met à votre disposition des documents originaux pour illustrer cet enseignement et offre à vos élèves une approche sensible des traces de l’humanité.

Parmi les grands domaines artistiques retenus dans les programmes officiels pour enseigner l’histoire des arts, des documents d’archives sont disponibles pour évoquer les thèmes suivants.

Arts de l’espace - Architecture, urbanisme

Fonds d’architecte (en ligne)

Cette importante collection de plans et dessins d’architecture (5200 environ), émane de l’activité d’une même famille, ayant exercé à Angers durant plus d’un siècle, de 1803 à 1917 sous la signature de trois architectes successifs : Louis François, dit Dainville (1754-1836), son second fils Jacques-Louis François, dit Villers (1791-1870) et son petit-fils Ernest Dainville (1821-1917), neveu du précédent.

D’une activité inlassable principalement déployée dans le ressort du département, la dynastie Dainville a particulièrement marqué l’Anjou tant dans les édifices civils, publics et privés, que religieux.

 

Plans cadastraux napoléoniens (en ligne)

La loi du 15 septembre 1807 promulguée par Napoléon 1er instaure en France le cadastre général parcellaire, c'est-à-dire le relevé géographique de l'ensemble du territoire sur la base d'un découpage en parcelles. En Maine-et-Loire, cette importante opération se déroule de 1807 à 1840, et nous livre un ensemble de 5700 plans. 

Arts de l’espace - Jardins

Fonds André Leroy

Ce fonds est riche d'environ 310 plans de parcs de châteaux, ou de projets de parcs et jardins exécutés par André Leroy, pépiniériste et paysagiste angevin, à la demande de riches propriétaires du département ou des départements voisins, au milieu du XIXe siècle. Sont également conservés  des carnets relatifs aux plans réalisés par André Leroy, recopiés par M. Marchand, à la demande de celui-ci, afin d'en conserver une trace dans ses archives.

Art du langage - Arts du livre

Plusieurs ateliers sont proposés aux scolaires permettant d’appréhender la dimension esthétique du livre et de l’écriture.

La naissance de l'écriture

Des premières formes de communication à l'alphabet, cet atelier permet d’approcher un millénaire d’histoire de l’écriture et de pratiquer la calligraphie médiévale.

 

 

 Le manuscrit

Du traitement du parchemin à la confection du livre ou du rouleau, la préparation du manuscrit est une véritable technique à laquelle les élèves seront initiés à travers l'exemple des documents authentiques conservés dans les collections.

 

La reliure

Par l'observation de nombreuses reliures médiévales et la visite de l'atelier de restauration, les élèves découvriront l'art et les techniques du relieur et pourront s'initier à cette pratique en réalisant eux-mêmes un travail de reliure.

 

La calligraphie

L'art d'écrire a évolué au fil du temps. Les élèves observeront les différentes écritures à partir des documents originaux, découvriront les gestes techniques, et réaliseront eux-mêmes un travail de calligraphie.

Arts du visuel - Arts graphiques

L’enluminure

Les livres ornés font partie des trésors que nous ont transmis les siècles. Les élèves en découvriront des exemples, et apprendront les règles et principes de l'art de l'enluminure.

 

 

 

Art graphique du 20e siècle

Fonds d’affiches

De la propagande de guerre à la promotion touristique, culturelle et commerciale de l’Anjou.

  

 

 

 

Arts du visuel - Photographie

Collection de cartes postales (en ligne)

La collection de cartes postales  compte environ 11 000 unités, datées pour la plupart de la première moitié du XXe siècle et signées de la plupart des photographes ayant œuvré dans le département : Duvivier, Yvon, Evers, Bruel, Dorange, Rivière, Artaud  frères, etc. 

Collection iconographique Célestin PORT (en ligne)

Le fonds  est constitué d’une collection de gravures, dessins, photographies, affiches, réunis par Célestin Port, archiviste de Maine-et-Loire de 1854 à 1901 et qu'il légua aux Archives départementales. Ce fonds d'une grande valeur patrimoniale est incontestablement un des plus intéressant de ce genre, par le nombre de documents, (près de 9 000 pièces), la variété des supports (gravures, dessins, affiches, cartes, photos), l'ancienneté des photographies (dès le XIXe s.), mais aussi la diversité des sujets traités.

  

Arts du spectacle vivant - Théâtre

Fonds de l'Association du festival d'Anjou - 1970-2005

Le festival est lancé sous l'égide du Comité départemental du Tourisme. En 1975, le festival s'ouvre à d'autres arts : musique, danse, arts plastiques, cirque. Mais, en 1978, le festival revient à sa vocation première, change de statut et devient le Festival d'Anjou sous la présidence de Lucien Gautier, président du Département, auquel succédera Jean Sauvage de 1982 jusqu'en 2005, année de son décès.

Le festival est marqué de 1985 à 2000 par la présidence artistique du comédien Jean-Claude Brialy qui insuffle une dynamique de succès avec des spectacles de qualité servis par des comédiens de renom, spectacles qui sont joués devant les façades des châteaux du Plessis-Macé ou de La Lorie ainsi que dans les arènes de Doué-la-Fontaine. À sa suite, la direction artistique du festival est confiée à Francis Perrin (de 2001 à 2003) puis à Nicolas Briançon (depuis 2004).

Patrimoine

En complément des documents d’archives, le patrimoine très riche du département de Maine-et-Loire (objets, sites, monuments), constitue une ressource de choix pour aborder les nouveaux programmes, notamment en histoire et histoire des arts.

Grâce à la présence chaque semaine d’un enseignant mis à disposition par l’Éducation nationale, spécialement affecté à cette mission, les projets de découverte et de valorisation du patrimoine peuvent être soutenus et aidés : recherches documentaires, accompagnement de classe, mise en relation avec des services ou des interlocuteurs spécialisés, etc.

© Département de Maine-et-Loire - Tous droits réservés