Recherche dans le site

Accueil >Histoire de l'Anjou>230 ans du Département>La création du Département

La création du Département

La création du Département

Au lendemain des événements de l’été 1789, l’Assemblée nationale constituante supprime les circonscriptions administratives de l’Ancien Régime aux enchevêtrements trop complexes. Elle propose de diviser la France en départements, de taille équilibrée, afin de rendre l’administration plus juste et accessible à tous.

En novembre 1789, malgré les protestations de certains députés qui réclament la création d’une circonscription spécifique pour le Saumurois, les députés de l’ancienne Généralité de Tours s’accordent sur la création de quatre départements sur le territoire des anciennes provinces d’Anjou, Maine et Touraine. Cette décision est approuvée par l’Assemblée nationale le 14 janvier 1790, qui confirme le rattachement de Saumur et du Saumurois au département de l’Anjou.

 

Entre décembre 1789 et janvier 1790, des commissaires sont désignés pour délimiter les frontières du nouveau département, divisé en huit districts. Le 12 janvier, les députés de l’Anjou contresignent le découpage définitif du département. La division de la France en 83 départements est officialisée le 26 février 1790 par un décret de l’Assemblée nationale, et promulguée le 4 mars par le Roi.

 

Afin de ne pas faire perdurer les traces de l’Ancien Régime, l’Assemblée nationale décide d’attribuer à ces nouveaux départements des noms géographiques (montagnes, mers voisines ou fleuves les traversant). C’est ainsi que le département de l’Anjou prend alors le nom de « Mayne-et-Loire », par référence au confluent qui en forme le nœud vital. Ce nouveau découpage territorial de la France a fait preuve de son efficacité, compromis habile entre les nécessités d’une administration moderne, et les critères de la géographie et de l’histoire.

© Département de Maine-et-Loire - Tous droits réservés